18/05/2006

Au programme

Au programme des prochains post et dans le désordre :

- les résultats du "laboratoire culinaire" avec une déclinaison du foie de veau à la Vénitienne et un accompagnement original pour le fromage.

- une visite chez un chocolatier et la dégustation des produits, il faut bien de quelqu'un se sacrifie.

- le nouveau Vieux Spijtigen Duivel, pas si désastreux que je ne le craignais.

- un peu de BD, en bruxellois évidement.

- des nouvelles du Plateau du Berger.

etc, etc, etc...

 

17:46 Écrit par gode | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

South Park

 

Ca c'est moi vu par Manu en version South Park.

C'est assez ressemblant, surtout les rondeurs

Le site est ici http://www.radins.com/linker.php?id=5092

17:36 Écrit par gode | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Il y a zinneke et zinneke

On a beaucoup entendu ce mot le week-end dernier, il n'est sans doute pas inutile de le définir. Le zinneke est un batard, dans le sens canin du terme. Lisons ce qu'en dit Curtio (alias de George Garnir 1868-1939) .

"Ce mot,..., désigne l'infortuné toutou qui n'a été qu'incomplètement noyé dans la Senne par les ketjes qui s'étaient donné mission de lui ôter la vie. C'est le triste et bon stroetluuper abandonné de tous, l'échine meurtrie de coups de pieds qui lui ont été lancés d'une main sûre, le solitaire stroetluuper étonné de tant souffir...".

Le zinneke peut aussi être appellé "straton", qu'une oreille exercée aura reconnu comme étant la francisation (hein fieu) de "straat hond".

Le zinneke aura ensuite désigné le fruit des amours entre bruxellois et personnes d'origine étrangère (lire "autre que bruxelloise") et par extension les personnes vivant depuis longtemps à Bruxelles sans y être nées.

Signalons enfin que la Zinneke est (était devrais-je écrire) la Petite Senne, qui rejoignait la Senne (Zenne) aux environs de l'actuelle place Anneessens.

17:30 Écrit par gode dans Bruxelles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/05/2006

Des p'tits os, des p'tits os, encore des p'tits os

Le resto grec, ses dieux en platre, son sirtaki, ses assiettes qui volent. Ici, rien de tout cela. Un resto c'est fait pour y manger, bien si possible, sans se faire fusiller à l'addition.

C'est le cas chez Anesti, pas de chichis, une carte sans surprise, une qualité de viande qui ne suscite pas le moindre reproche, des portions tout à fait suffisantes même pour les gros appétits, et des suggestions de vins (grecs) du moment à 10 ou 12 € la bouteille. Le public ne s'y trompe pas, et il est difficile d'avoir une table sans avoir réservé.

Bref, un adresse idéale pour le resto pas cher d'où l'on ressort rassasié.

Anesti se décline en 2 établissements quasiment voisins. Les Petits Os (027051004) au 918 chaussée de Louvain (c'est celui dont je viens de vous parler), et Pitta-Grill au 922 de la même chaussée de Louvain (027265600).

Un site pour les 2 maisons ; www.pittagrill.be

 

Mise à Jour J'oubliais de vous conseiller la salade de poulpe en entrée, un régal.

17:50 Écrit par gode dans resto | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |