19/09/2004

La bière bruxelloise 2 : le faro

On ne trouve plus de faro fabriqué comme à son origine. Le faro était un coupage de lambic trop acide avec de la bière de mars, mais de nos jours, plus personne ne brasse de la mars (on réalisait un second brassin avec les drèches d'un premier). Le faro était la bière bruxelloise la plus populaire mais l'arrivée des pils puis la mode des bières étrangères au début du siècle a eu raison d'elle.
Le faro est donc devenu un lambic édulcoré avec du sucre candi et coloré avec du caramel mais on en trouve encore lors des fêtes bruxelloises, proposé avec succès par l'Ordre du Faro (on y reviendra) et quelques estaminets bruxellois le servent encore au fût.
Le Zageman (Cantillon)
Le Ploegmans (Timmermans)
Le Poechenellekelder (Lindemans)
Le Madou (Lindemans)
et la Mort Subite (Mort-Subite).
A Beersel chez Drie Fonteinen.
Il est évidement possible d'en commander directement auprès des brasseurs de lambics.

21:09 Écrit par gode dans bière | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

ma collection d'objets brassicoles Madame,Monsieur,
je vous invite à visiter mon blog,
je trouve le votre super méga génial,beaucoup d'information intéressante,très bonne présentation,
bonne continuation,
alain

Écrit par : moeykens | 23/04/2007

Faro Bonjour,

Simplement pour vous dire que Le T'Chac sert également la Faro (lindemans), au fût.
Nous sommes situé à Uccle, chaussée de Waterloo 798.
A très bientôt

L'équipe du T'chac

Écrit par : T'chac resto-bar | 13/05/2009

Les commentaires sont fermés.