28/08/2004

Caricole or not caricole

Pour l’Ordre de la Caricole, une caricole est un escargot de mer, un bulot. Mais d’après mes différents dictionnaires Bruxellois (Starck-Claessens, Quievreux) , et les vendeurs du savoureux mollusque eux même, une caricole est un bigorneau. L’escargot restant escargot (sauf le terrestre qui s’est vu affubler du nom poétique de chenuesekluete).

La tradition de la caricole remonte à l’époque où Bruxelles est devenu port de mer, en 1562, suite au percement d’un canal reliant la ville au Ruppel. Les marchands ambulants de produits de la mer (moules, crevettes, crabes…) se sont développé en même temps que les premiers bateaux accostaient dans les nouveaux bassins. La tradition s’est perpétuée et aujourd’hui encore, rares sont les fêtes et marchés sans marchand de moules crues accompagnées marollesaus ou d’escargots mijotant dans leur casserole émaillée.

A suivre...



23:15 Écrit par gode dans Bruxelles | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.